JÉRUSALEM, AU NOM DU PÈRE ET DU FILS

de Marc Irondelle et Marc Toulin

 2005

Réalisation: Marc Irondelle et Marc Toulin
Scénario : Marc Irondelle

Images : Marc Toulin et Philippe Noël
Son : Michel Galindo
Montage : Laurent Pannier
Musique originale : Oliver Rabat et Michel Golgevit – Studio Dune Sound

Mixage : Loïc Louvel

Co-Production : Mil Sabords, Isabelle Ternat – Citizen TV, Linda Ortholan

Diffusion : Citizen TV - KTO

Ce film nous entraîne au cœur des personnages, sans les bousculer, mais pour vivre avec eux la création d’une œuvre. Valérie Deschênes les a suivis pendant cette aventure. Elle nous livre un regard beau, tendre et sensible.

L’extraordinaire travail d’une famille de photographes arméniens qui, en trois générations, ont enregistré des milliers d’images de la vie quotidienne des habitants de Jérusalem depuis les années vingt. Dans la vieille ville de Jérusalem, la famille Kahvedjian tient le magasin Elia Photo Service où ils sont photographes de père en fils, depuis trois générations. Leurs archives personnelles, notamment celles du grand-père Elia, rescapé du génocide arménien, sont de véritables pages d’histoire de la ville. Le film raconte leur histoire, derrière laquelle la Jérusalem immortelle apparaît en permanence.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon
vod_full_lockup_light_bg_transparent.png

© 2019 Mil Sabords